Les « pierres ardentes »


Un travail photographique par Madeleine Zeller. Ces photographies ont été prises à l’église Saint-Bernard à partir de reflets de vitraux, saisis par surprise ou guettés patiemment. Fruit d’un travail de plusieurs années autour de la lumière et de la couleur, elles voudraient proposer un autre regard sur l’édifice.

Le travail photographique de Madeleine Zeller est animé par une recherche autour de la lumière, qu’elle s’efforce de traduire dans un langage poétique et contemporain. Le titre de la série, « Pierres ardentes », suggère, plutôt que son éclat, sa dimension onirique et mystérieuse.

Madeleine Zeller est Paroissienne de Saint-Bernard depuis 2000. Conservatrice de bibliothèque. Passionnée par l’œuvre de Chagall et par le vitrail. Guetteuse de lumière par la photographie.

Photographies de Madeleine Zeller, © Tous droits réservés – 2020


Premier mouvement: « Embrasements »

Noces ardentes. Quand pierre et lumière s’embras(s)ent…



Deuxième mouvement : « Éclats de larmes »

Les larmes du Père. « Mon fils était mort et il est REVEnu à la vie. »
L’autre fils veut-il rester « hors du cadre » ? Battements d’ailes…



Troisième mouvement : « apparitions »

Fugaces apparitions. Éclats de mystère sur la pierre révélés…


Laisser un commentaire