Mettre du « Ciel » dans nos vies

Mettre du « Ciel » dans nos vies quotidiennes est à notre portée. Cela commence par cette recommandation du Livre du Deutéronome :

Pourvu que tu écoutes la voix du Seigneur ton Dieu, en observant ses commandements et ses décrets inscrits dans ce livre de la Loi, et que tu reviennes au Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme. Car cette loi que je te prescris aujourd’hui n’est pas au-dessus de tes forces ni hors de ton atteinte.

Elle n’est pas dans les cieux pour que tu dises : « Qui montera aux cieux pour nous la chercher ? Qui nous la fera entendre, afin que nous la mettions en pratique ? »

Elle n’est pas au-delà des mers, pour que tu dises : « Qui se rendra au-delà des mers pour nous la chercher ? Qui nous la fera entendre, afin que nous la mettions en pratique ? »

Elle est près de toi, cette Parole, elle dans ta bouche et dans ton cœur, afin que tu la mettes en pratique.

Mettre du Ciel, ou mettre de l’Éternité dans notre vie quotidienne, c’est simplement poser des actes de bonté, des actes de générosité, de charité. Visiter un malade, offrir un service, sortir la poubelle de ma voisine malade…

Un verre d’eau au nom de Jésus ! C’est si peu, mais si la charité est en moteur, cet acte ouvre la porte du Ciel. Tout passera un jour, mais la charité a vocation d’éternité !

P. Bernard Gross, curé.