Ressusciter avec le Christ

Notre foi en Christ n’est pas dissociable de notre foi en sa résurrection : nous ne pouvons nous revendiquer de lui, sans aller jusqu’à mettre notre confiance – notre foi – en sa résurrection. Ne pas aller jusque-là reviendrait à ne pas croire en lui, en définitive. Et à nier notre propre résurrection comme devenant possible dans la participation à sa propre résurrection à lui, Jésus. Or, le Credo culmine en la proclamation de la résurrection des morts et en la vie éternelle. Et le très sérieux Catéchisme de l’Eglise catholique affirme : « Croire en la résurrection des morts a été dès ses débuts un élément essentiel et constitutif de la foi chrétienne. « Une conviction des chrétiens : la résurrection des morts ; cette croyance nous fait vivre » ». Le Catéchisme convoque là l’affirmation de Tertullien.

Certes, notre raison a sans doute du mal à tout comprendre, à tout saisir de la résurrection ; mais cela ne saurait en aucune sorte nous dispenser de croire. Comme nous ne pouvons mettre la main sur Dieu, car Il est toujours plus grand que ce que nous pouvons dire de Lui, nous ne pouvons avoir la prétention de tout vouloir comprendre.

Michel STEINMETZ +, curé