Créés par et pour Dieu

MOT DE LA SEMAINE POUR LA NATIVITÉ DU SEIGNEUR : A considérer alors non plus seulement l’historicité de Noël, mais plus encore sa portée et son actualité, nous comprenons que le Fils de Dieu n’a pas pris chair de notre chair pour prendre la température et observer, de manière extérieure quoiqu’avisée, à quoi bien ressembler la condition humaine et ce que l’homme en aurait fait depuis la Création…

Sans noircir le tableau

MOT DE LA SEMAINE POUR LE 3e DIMANCHE DE L’ AVENT: Sans noircir le tableau. La mission de Jean-Baptiste qui consiste à inviter les hommes à tracer une route à travers le désert ne s’accomplit pas simplement dans les rires et les chansons ! Il y a un travail, un travail difficile, aride : redresser ce qui est tordu, raboter ce qui fait obstacle, chercher ce qui peut pousser et progresser…

Le temps long

MOT DE LA SEMAINE POUR LE 2e DIMANCHE DE L’ AVENT: Le Temps long. Ces siècles qui nous séparent de l’Ascension du Christ, et les siècles à venir dont nous ne connaissons pas le nombre, nous acheminent vers son retour glorieux ; ils ne ne sont pas simplement un temps mort, un temps inutile, un temps dangereux, un temps risqué. C’est d’abord le temps de la patience de Dieu à notre égard…

Comme des feuilles desséchées

MOT DE LA SEMAINE POUR LE 1ER DIMANCHE DE L’ AVENT. Veiller ne signifie pas seulement ‘ne pas dormir’ mais surtout ‘faire quelque chose’. Aujourd’hui, beaucoup d’hommes et de femmes connaissent la détresse. Celle-ci peut venir de la situation dans laquelle ils sont plongés ou des difficultés particulières qu’ils rencontrent dans leur vie…

Générosité de l’âge adulte

Mot de la semaine pour le 33e dimanche du temps ordinaire.  Nous sommes parfois comme ce serviteur de l’évangile écrasé, paralysé par la peur. Il y a des parties de notre vie et de notre cœur qui sont comme mortes, nécrosées, durcies et parfois encore bien douloureuses. Ce sont les trahisons et les mensonges, laLire la suite « Générosité de l’âge adulte »

Dans l’aujourd’hui de nos vies

MOT DE LA SEMAINE POUR LE 32E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE. Quelle est la sagesse qui nous munit des réserves d’huile nécessaires pour accueillir le Christ quand il vient ? La conclusion de la parabole nous en donne la clé : « Veillez donc car vous ne savez ni le jour ni l’heure. » (Mt 25, 13) Le chrétien est appelé à devenir et à demeurer un veilleur attentif, qui se tient prêt pour la venue de l’Époux.

Un germe de sainteté

MOT DE LA SEMAINE POUR LA SOLENNITÉ DE TOUS LES SAINTS. Saint Paul ne s’y est pas trompé quand, reprenant l’usage en cours, il s’adresse aux chrétiens de Colosses en les désignant ainsi : « aux frères sanctifiés par la foi dans le Christ qui habitent Colosses. À vous, la grâce et la paix de la part de Dieu notre Père » (Col 1, 2). Une autre traduction…